capture d'écran outil de simulation impact confinement AtmoSud

Simulation de l’impact du confinement sur la qualité de l’air

Grâce à leurs mesures, les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air ont observé une meilleure qualité de l’air en particulier dû à la baisse du trafic routier. Afin de mieux visualiser l’impact du confinement sur la qualité de l’air, AtmoSud et ATMO Grand Est, observatoires de la qualité de l’air respectivement dans les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Grand Est, ont créé deux simulateurs.

AtmoSud : visualiser l’impact du confinement en un clin d’œil

AtmoSud propose une interface interactive permettant de visualiser l’impact du confinement sur 7 grandes villes de la Région Sud (Aix-en-Provence, Arles, Avignon, Gap, Marseille, Nice, Toulon) en présentant les concentrations de dioxyde d’azote (NO2), principal traceur du trafic routier, et celles des particules PM 2.5, émises par diverses sources (incluant le trafic, le chauffage au bois et le secteur industriel).

Concentrations en dioxyde d’azote (NO2) sans confinement vs avec confinement à Toulon le 18 mars 2020

Cette interface interactive permet de déceler l’impact, ou non, du confinement sur la qualité de l’air selon deux scénarios. Le premier, situé sur la partie gauche de l’image ci-dessus, prend en considération les sources de pollutions estimées en situation normale sans confinement. Le deuxième scénario, situé sur la partie droite, prend quant à lui en compte les mesures réelles observées sur le terrain à la date indiquée, pendant le confinement.

> Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien

ATMO GRAND EST : une animation cartographique sur l’évolution de la pollution avec la mise en place du confinement

ATMO Grand Est présente différentes cartes issues de ses outils de modélisation pour 6 grandes villes du Grand Est (Strasbourg, Nancy, Metz, Reims, Troyes et Mulhouse) en simulant les émissions des polluants No2, PM10 et PM2,5.

Concentrations en dioxyde d’azote (NO2) sans confinement vs avec confinement à Strasbourg le 18 mars 2020

En bougeant horizontalement la barre grisée, il est possible de voir la situation normale (hors crise COVID-19) à gauche et la situation de confinement à droit.

> Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien