photo de pollen

Reprise de la surveillance des pollens !

La nouvelle saison pour la surveillance des pollens a commencé depuis quelques jours dans les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air. C’est l’occasion de revenir sur le dispositif de surveillance des pollens mis en place en France et dans les AASQA et son objectif.

Un dispositif national de surveillance

La surveillance des pollens est assurée en France par 3 organismes : le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), l’Association des Pollinariums Sentinelles de France (APSF) et le réseau des Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air.

Les 3 acteurs rédigent chaque année un rapport de surveillance des pollens et moississures. Celui de 2020 est actuellement en cours de conception. En attendant vous pouvez retrouver sur ce lien les rapports précédents.

Grâce à un réseau de 72 capteurs de pollens dont 18 sous gestion des AASQA, 16 pollinariums sentinelles dont la diffusion des données est assurée par les AASQA des régions concernées, 15 jardins d’observation des pollens et 474 sentinelles Pollin’air (réseau citoyen géré et animé par les AASQA des régions concernées), le grand public est informé des pollens présents dans l’air et des bulletins allergo-polliniques. Ainsi, il peut adapter son comportement en limitant son exposition.

Abonnez-vous aux alertes pollens de votre région

Retrouvez les alertes des AASQA qui assurent la surveillance des pollens

> Pour en savoir plus sur la surveillance des pollens