agence européenne pour le climat

Publication du rapport annuel de l’Agence Européenne de l’Environnement sur la qualité de l’air

L’ Agence Européenne de l’Environnement (AEE) a publié son dernier rapport « La qualité de l’air en Europe 2021 ». Il met à jour une évaluation de l’état de la qualité de l’air en comparant les concentrations de polluants dans l’air ambiant en Europe avec les nouvelles lignes directrices de l’OMS sur la qualité de l’air publiées en septembre 2021.

L’AEE constate que la majorité des européens sont exposés à des niveaux de polluants atmosphériques connus pour nuire à la santé.

Ainsi dans les 27 États membres de l’Union Européenne (UE), 97 % de la population urbaine est exposée à des niveaux de particules fines supérieurs aux valeurs guides de l’OMS. 94 % de la population urbaine est exposée à des niveaux supérieurs aux valeurs guides de l’OMS en dioxyde d’azote. 99 % de la population urbaine est exposée à des niveaux d’ozone supérieurs aux valeurs guides de l’OMS.

Le rapport met en exergue que les activités humaines sont la principale cause des niveaux dangereux de particules, de dioxyde d’azote et d’ozone dans l’air urbain. Les émissions globales de tous les principaux polluants atmosphériques dans l’UE ont diminué en 2019, cette tendance est observée depuis 2005. Néanmoins, parvenir à un air propre et sain à l’échelle de l’Europe nécessitera des réductions continues et supplémentaires des émissions.

Le rapport préconise que tous les États membres doivent prendre des mesures supplémentaires pour respecter leurs engagements en matière de réduction des émissions au titre de la directive de l’UE sur les engagements nationaux en matière de réduction des émissions (directive NEC) mais également des objectifs à venir de la directive sur l’air ambiant, actuellement en révision.

> Consulter le rapport (en anglais)

  Posté le : 16 décembre 2021