Actualités

Nouvelle accréditation pour Madininair

Madininair vient d’être accréditée par le COFRAC (COmité FRançais d’Accréditation) selon la norme NF EN ISO 17025 : 2017 pour ses activités d’étalonnages en «matériaux de référence / chimie». C’est l’occasion de rappeler l’importance de l’étalonnage des outils de mesure au sein des observatoires régionaux de la qualité de l’air.

Quid de l’étalonnage ?
L’étalonnage est une étape primordiale pour s’assurer que les outils de mesure de la qualité de l’air fonctionnent correctement et donnent de bons résultats. En effet, la performance des outils a tendance à varier avec le temps et chaque outil perd de sa précision dans une certaine mesure.

Pour garantir sur le long terme, la cohérence des mesures réalisées pour les principaux polluants atmosphériques gazeux (NO, NO2, SO2, CO et O3), une chaîne nationale d’étalonnage a été mise en place en 1996. Ce dispositif a pour objectif d’assurer la traçabilité des mesures de qualité de l’air en raccordant les analyseurs automatiques situés dans les stations de mesure de chaque observatoire, à des étalons de référence spécifiques.

Un raccordement direct de l’ensemble des analyseurs de gaz des stations de mesure du territoire français aux étalons de référence nationaux détenus par le LCSQA-LNE n’étant pas envisageable, il a été mis en place des procédures de raccordement intermédiaires gérées par un nombre limité de laboratoires d’étalonnage interrégionaux (appelés également niveaux 2) au sein d’observatoires de la qualité de l’air.

La chaîne nationale d’étalonnage pour les polluants gazeux (NO, NO2, SO2, CO et O3) est donc constituée de 3 niveaux :

Le niveau 1 est le LCSQA-LNE. Son rôle est d’étalonner les étalons de transfert 1-2 circulant entre les niveaux 1 et 2 périodiquement à partir des étalons de référence nationaux.

Les niveaux 2 sont des laboratoires interrégionaux (au nombre de 7) dont le rôle est de raccorder les étalons de transfert 2-3 des niveaux 3 avec ses étalons et ses analyseurs de référence, eux-mêmes raccordés au niveau 1 à l’aide des étalons de transfert 1-2.

Les niveaux 3 sont les gestionnaires des stations de mesure et leur rôle est de régler périodiquement les analyseurs de station avec les étalons de transfert 2-3, raccorder les étalons de contrôle des stations avec les étalons de transfert 2-3.

L’ accréditation COFRAC ISO 17025
L’accréditation ISO 17025 constitue, pour les laboratoires interrégionaux niveau 2, une reconnaissance importante de leurs compétences techniques et organisationnelles pour les activités d’étalonnages des polluants gazeux.
Cette accréditation COFRAC obtenue par le laboratoire interrégional d’étalonnage de Madininair est donc importante pour la région Antilles-Guyane puisqu’elle garantit la traçabilité des résultats de mesures des stations fixes de Madininair, Gwad’air et Atmo Guyane.

Madininair, avec l’accréditation COFRAC ISO 17025 qui complète la certification ISO 9001, affirme sa volonté d’amélioration continue, et démontre le travail de qualité mené depuis 20 ans par son équipe pour la surveillance de la qualité de l’air.

> Pour en savoir plus sur le laboratoire de métrologie de Madininair
> Pour en savoir l’étalonnage
> Pour en savoir plus sur la chaine nationale d’étalonnage