logo abaa

Lancement du projet Ammonia Brittany Air Ambiant en Bretagne

Air Breizh, l’observatoire de la qualité de l’air en Bretagne, en partenariat avec la chambre régionale de l’agriculture, a lancé en septembre 2021 son projet Ammonia Brittany Air Ambiant (ABAA), retenu par le programme de financement Européen LIFE, destiné à promouvoir les projets dans les domaines de l’Environnement et du Climat. Objectif ? Réduire les émissions d’ammoniac d’origine agricole dans l’air ambiant en Bretagne. Présentation du projet.

L’ammoniac, une problématique environnementale régionale ?

L’ammoniac, gaz émis à 94% par les activités agricoles en France (CITEPA, Rapport SECTEN 2020) réagit dans l’atmosphère avec différents composés et produit des particules fines PM2.5. Or en France, 40 000 décès sont attribuables chaque année aux particules fines (PM2,5).
Alors que l’ammoniac a une durée de vie d’environ un jour, les particules fines PM2.5 peuvent avoir une durée de vie de 7 à 10 jours, permettant aux particules d’ammonium d’être transportées dans des zones éloignées de leur région source.

Source : Air Breizh

En France, en 2018, 594 kilotonnes d’ammoniac ont été émis dont une proportion significative en Bretagne (CITEPA, 2020). En effet, bien que la Bretagne ne couvre que 5% du territoire français, le secteur agricole dans la région contribue à 17% des émissions d’ammoniac à l’échelle nationale

Réduire les émissions d’ammoniac d’origine agricole dans l’air ambiant en Bretagne est donc un enjeu de santé publique.

ABAA

L’objectif du projet ABAA, qui se déroule sur 4 ans, est de développer un système, à l’échelle de la Bretagne, visant à réduire les niveaux de particules fines PM2.5 dans l’air ambiant, à travers une diminution des émissions d’ammoniac (NH3).

Pour cela, une phase de développement des outils s’avère nécessaire :
• La création d’un réseau d’agriculteurs sur un territoire pilote afin de les soutenir, de les accompagner et de les former à l’utilisation de meilleures techniques agricoles (guide de l’ADEME, 2020).
• Le déploiement d’un réseau de mesure de l’ammoniac et des particules fines PM2.5 sur le territoire pilote.
• L’inventaire des émissions atmosphériques et la modélisation seront également des méthodes d’observation utilisées et développées pour permettre le déploiement d’un outil d’aide à la décision (OAD) à destination des exploitants volontaires, combinant des informations quotidiennes sur la météo, la qualité de l’air et leurs prévisions d’épandage.µ

Un site web a récemment été mis en ligne afin de mieux comprendre la problématique et les enjeux associés aux émissions d’ammoniac en région Bretagne. Au-delà de présenter des éléments contextuels et des grandes étapes à venir d’ABAA, ce site permet de suivre les actualités liées aux avancées du projet tout au long de ces 4 prochaines années.

Un projet partenarial

Air Breizh a été lauréat, en 2021, du programme LIFE de l’Union Européenne. Ce programme finance des projets pour favoriser et aider des actions en faveur de l’Environnement et du Climat.
Les financements du programme LIFE, à hauteur de 1,171 Millions d’euros, soit 45% du budget du projet, vont ainsi permettre de développer le projet ABAA porté par Air Breizh, en collaboration avec la Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne.

> Pour en savoir plus : consultez le site web https://lifeabaa2021.eu/, suivez le fil twitter https://twitter.com/lifeabaa2021 ou contactez Meryll Le Quilleuc mlequilleuc@airbreizh.asso.fr ou lifeabaa2021@airbreizh.asso.fr

  Posté le : 01 avril 2022