L'air en France

La pollution de l’air

L’air est plus ou moins contaminé par des polluants gazeux, liquides ou solides d’origine naturelle (émissions par la végétation, les océans, les volcans…) ou produits par les activités humaines (cheminées d’usines, pots d’échappements…).

Finalement, la qualité de l’air résulte d’un équilibre complexe entre les apports de polluants et les phénomènes de dispersion et de transformation dans l’environnement.

Les espèces polluantes émises ou transformées dans l’atmosphère sont très nombreuses et se distinguent en deux catégories :

  • Les polluants primaires directement issus des sources de pollution (trafic routier, industries, chauffage, agriculture…) : il s’agit par exemple : des oxydes de soufre et d’azote, des composés organiques volatils (COV), des particules fines, des métaux (plomb, mercure, cadmium…).
  • les polluants secondaires qui ne sont pas directement rejetés dans l’atmosphère mais proviennent de réactions chimiques de gaz entre eux. C’est le cas notamment : des particules secondaires, de l’ozone, du dioxyde d’azote…

En France, malgré une tendance à l’amélioration de la qualité de l’air au cours des vingt dernières années, les valeurs limites ne sont toujours pas respectées dans plusieurs zones. La qualité de l’air représente aujourd’hui le premier sujet de préoccupation environnementale des Français.

> Téléchargez les bilans de la qualité de l’air en France :

Cliquez sur les liens ci-dessous pour avoir plus d’information sur les enjeux de la qualité de l’air, les épisodes de pollution et l’indice de qualité de l’air.

Source : Airparif