escape game virtuel ATMO Grand Est

La pollution de l’air en réalité virtuelle

Après avoir réalisé un escape game en présentiel, ATMO Grand Est, l’observatoire de la qualité de l’air en région Grand Est, innove en créant une version en réalité virtuelle afin d’aller encore plus loin dans la sensibilisation à la qualité de l’air intérieur.

Nous passons 80 à 90% de notre temps dans un espace fermé : à la maison, dans les transports, à l’école, ou encore au bureau. Maintenir une bonne qualité de l’air intérieur est donc primordiale.

Nous sommes ainsi exposés à différents types de polluants présents dans l’atmosphère des environnements clos.

Les problèmes de santé dus à cette pollution sont multiples et recouvrent des manifestations cliniques très diverses, qui, pour la plupart, ne sont pas spécifiques des polluants détectés. Les risques encourus en présence d’une qualité de l’air dégradée sont : l’asthme, les allergies respiratoires, l’irritation du nez et des voies respiratoires etc.

Certaines substances peuvent également avoir un effet cancérigène. C’est pourquoi il est nécessaire de savoir quels bons gestes adopter au quotidien pour diminuer cette pollution.

Avec ce nouvel outil de sensibilisation, ATMO Grand Est souhaite mettre un premier pied dans les technologiques qui permettent, par le jeu, d’acquérir des compétences et des savoirs nouveaux et aussi d’ouvrir une nouvelle porte quant à l’usage et au traitement de plusieurs millions de données collectées chaque année par ATMO Grand Est.

Découvrez les premières images de l’escape game virtuel, accessible dès l’âge de 10 ans, d’ATMO Grand Est réalisée en collaboration avec l’Université de technologie de Belfort Montbéliard (UTBM)

Pour en savoir plus, contactez Julien Bernard julien.bernard@atmo-grandest.eu

  Posté le : 24 août 2021