ATMO France

La Fédération ATMO France

En 2000, les AASQA ont créé la Fédération ATMO France pour les représenter au niveau national et partager expertise et moyens.

Association régie par la loi 1901, ATMO France poursuit un objectif d’intérêt général : contribuer, aux côtés des autres acteurs nationaux, à doter la France d’un dispositif assurant la surveillance de la qualité de l’air et l’évaluation des actions visant à l’améliorer.

Elle fédère un réseau de 18 Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air  (AASQA – 1 par région administrative de métropole et d’outre-mer) et 1 Association de Surveillance de la Qualité de l’Air (ASQA) située en Nouvelle-Calédonie. En effet, au vu du statut politique particulier de la Nouvelle-Calédonie, la loi LAURE et l’ensemble du corpus réglementaire métropolitain relatif à la qualité de l’air ne s’y appliquent pas.

Les misions de la Fédération sont :

  • Animer le réseau des AASQA : organiser les échanges, la mutualisation et la solidarité : Ce travail collaboratif passe par l’existence, en interne d’ATMO France, de groupes de travail inter-AASQA sur différents sujets pour lesquels un positionnement concerté est nécessaire. Le travail en commun au sein du réseau s’organise également autour de Président-e-s et Directeur-trice-s référent-e-s thématiques qui coordonnent avec le Secrétariat Général les travaux associés et représentent la Fédération dans les réunions de travail ou autres événements extérieurs ;
  • Identifier les grands enjeux liés à l’air et prendre part aux débats : En s’appuyant sur l’expérience et le haut niveau d’expertise de son réseau, ATMO France prend toute sa part dans les débats pour lesquels l’avis du réseau des AASQA est recherché ou légitime. Cela passe par exemple par des contributions de la Fédération déposées lors de grandes consultations nationales. Cela prend aussi la forme de notes ou d’éclairages apportés au rythme des débats et de l’actualité, en réponse à des besoins exprimés par tel ou tel acteur, mais aussi parfois de notre propre initiative lorsque cela nous paraît utile ;
  • Contribuer à la diffusion de l’information et conduire des actions de sensibilisation auprès des différents acteurs nationaux (préfets, élus, Ministères…) : Pour faire connaître et reconnaître l’expertise et les travaux du réseau des AASQA, ATMO France conduit des actions d’information en communiquant notamment auprès des différents acteurs nationaux et aux parties prenantes de l’amélioration de la qualité de l’air. Pour donner de l’écho aux messages que le réseau porte collectivement, la communication d’ATMO France s’appuie sur des outils institutionnels (site internet, brochures explicatives, etc.) mais aussi sur des relations presse et sur les réseaux sociaux qui touchent un plus large public.
  • Représenter et promouvoir les AASQA : conforter leur place, leur rôle et leur pérennité : Finances, missions, cadre réglementaire, partenariats : ATMO France est à la fois en charge de la veille et du portage proactif de propositions visant à rendre le dispositif de surveillance de la qualité de l’air à la fois plus performant et mieux identifié ;

La Fédération ATMO France siège au sein du :

> Lire le rapport d’activité 2017

> Lire la plaquette de présentation