Glossaire

Glossaire

A

AASQA : Association Agréée pour la Surveillance de la Qualité de l’Air

ADEME : Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie

AGEDEN : Association pour une Gestion Durable de l’ENergie

Al : Aluminium. Polluant de la famille des métaux lourds.

ALEC : Agence Locale de l’Energie et du Climat

ANSES : Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail 

AOT40 (exprimé en µg/m3 par heure) : Somme cumulée des différences entre les concentrations horaires supérieures à 80 µg/m³ (= 40 parties par milliard) et 80 µg/m³ durant une période donnée en utilisant uniquement les valeurs sur 1 heure mesurées quotidiennement entre 8 h 00 et 20 h 00 (heure de l’Europe centrale – CET).

APCA : Assemblée permanente des chambres d’agriculture

API  : API signifie « interface de programmation » (Application Programming Interface, en anglais). Une API permet de faire communiquer deux systèmes informatiques : un fournisseur de données et un utilisateur qui souhaiterait les afficher dans une application smartphone ou les croiser avec des données provenant d’autres API.

APSF : Association des Pollinariums Sentinelles de France

ARIA : La base ARIA (Analyse, Recherche et Information sur les Accidents) recense les incidents ou accidents qui ont, ou auraient, pu porter atteinte à la santé ou la sécurité publiques, l’agriculture, la nature et l’environnement.

ARS : Agence régionale de santé

As : Arsenic Polluant de la famille des métaux lourds.

B

BQA : Bureau de la qualité de l’air

BTEX : Benzène – Toluène – Ethylbenzène – (Ortho, Méta et Para) Xylènes. Groupe de polluants de la famille des Composés Organiques Volatils (COV).

BTX : Benzène – Toluène – Xylènes. Souvent utilisé comme abbréviation de BTEX.

C

Cd : Cadmium. Polluant de la famille des métaux lourds.

CDU : Centre de Distribution Urbaine

CEREMA : Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement

CERENCentre d’Etudes et de Recherches économiques sur l’Énergie

CGDD : Commissariat Général du Développement Durable

CGEDD : Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable

CH4 : Méthane

CHIMERE :  Modèle de chimie transport de polluants développé à l’Institut Pierre Simon Laplace par le Laboratoire de Météorologie dynamique, l’Instit National de l’Environnement industrielle et des RISques (INERIS) et le Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques.

CHSCT : Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail

CIRCCentre International de la Recherche sur le Cancer

CITEPACentre Interprofessionnel Technique d’Etudes de la Pollution Atmosphérique

CNA : Conseil national de l’air

CO2 :  dioxyde de carbone

COFRACCOmité FRançais d’ACcréditation

Concentrations : Il s’agit des niveaux de pollution mesurés dans l’air. Les concentrations de polluants caractérisent la qualité de l’air que l’on respire et s’expriment le plus souvent en microgrammes de polluants par mètre cube d’air (μg/m³).

CORTEA : Connaissance, réduction à la source et traitement des émissions dans l’air

COV : Composés Organiques Volatils.

COVNM : Composés Organiques Volatils Non Méthaniques.

CPS :  Comité de pilotage de la surveillance de la qualité de l’air

Cr : chrome

Cu : Cuivre. Composé de la famille des métaux lourds.

CSA : carte stratégique de l’air

CSM : Conseil supérieur de la Météorologie

D

DGEC : Direction Générale de l’Energie et du Climat (service de Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MTES))

DGPR : Direction Générale de la Prévention et des Risques (service de Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie (MTES))

DREAL : Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement

E

ECA : acronyme de Emission Control Area, aussi appelées zones d’émission contrôlée de soufre, SECA, acronyme de Sulphur Emission Control Area (zone d’émission contrôlée de soufre)

Effets sanitaires : Les effets de la pollution sur la santé sont classés en deux groupes. Les effets immédiats c’est-à-dire après une exposition de courte durée (lors d’un pic de pollution par exemple) et les effets à long terme qui surviennent en raison d’une exposition chronique à la pollution de l’air c’est-à-dire après des expositions répétées ou continues tout au long de la vie.

Emissions : Origine de la pollution. Les émissions de polluants correspondent aux quantités de polluants directement rejetées dans l’atmosphère par les activités humaines (cheminées d’usine ou de logements, pots d’échappement, agriculture) ou par des sources naturelles (volcans ou composés émis par la végétation et les sols).

EnR : Energie renouvelable

E-PRTR : Registre européen des rejets et transferts de polluants (European Pollutant Release and Transfer Register en anglais)

EPCI : Etablissement Public de Coopération Intercommunale

ERS : Evaluation des Risques Sanitaires

Exposition aiguë : exposition de courte durée.

Exposition chronique : exposition persistante, continue ou discontinue, se produisant sur une longue période (comprise entre plusieurs années et la vie entière).

F

FAP : Filtre à Particules

FIMEA : Filière de la qualité de l’air métrologie

G

GCIIE : Groupe de Concertation et d’Information sur les Inventaires d’Emissions (groupe œuvrant au sein de la DGEC au MTES)

GES : Gaz à Effet de Serre constituants gazeux de l’atmosphère, tant naturels qu’anthropiques, qui absorbent et réémettent le rayonnement infrarouge.

GIE : Groupement d’Intérêt Economique

GIEC : Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat.

GIS : Groupement d’intérêt scientifique

GNV : Gaz Naturel pour Véhicules

GPL : Gaz de Pétrole Liquéfié

GPLc : Gaz de Pétrole Liquéfié carburant

GSE : Groupe santé environnement

GSL : Grande Source Linéaire

GSP : Grande Source Ponctuelle

H

HAP : Hydrocarbures Aromatiques Polycyliques.

HCB : Hexachlorobenzène

HFC : Hydrofluorocarbures

Hg : Mercure. Polluant de la famille des métaux lourds.

I

ICPEInstallations Classées pour la Protection de l’Environnement. Toute exploitation industrielle ou agricole susceptible de créer des risques ou de provoquer des pollutions ou nuisances, notamment pour la sécurité et la santé des riverains est une installation classée.

IDDRI : Institut du Développement Durable et des Relations Internationales

IFSTTARInstitut Français des Sciences et Technologies des transports, de l’Aménagement et des Réseaux

INERISInstitut National de l’Environnement Industriel et des Risques

INPES : Institut National de Promotion de l’Education et de la Santé

INSInventaire National Spatialisé

INSEEInstitut National de la Statistique et des Etudes Economiques

INSERMInstitut National de la Santé et de la Recherche Médicale

INSPIRE : La directive INSPIRE, approuvée par le Conseil des ministres de l’Union européenne et par le Parlement européen puis publiée au Journal officiel des Communautés européennes (JOCE) le 25 avril 2007, est entrée en vigueur le 15 mai 2007. Elle vise à favoriser l’échange des données au sein de la Communauté européenne dans le domaine de l’environnement pris dans un sens large.

InVS : Institut de Veille Sanitaire

IRENI : Institut de Recherche en Environnement Industriel

J

JNQA : Journée nationale de qualité de l’air

K

L

LAURELoi sur l’Air et l’Utilisation Rationnelle de l’Énergie

LCMELaboratoire Chimie Moléculaire et Environnement

LCSQA :Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air Groupement d’Intérêt Scientifique entre l’INERIS, le Laboratoire National d’Essais, et l’Ecole des Mines de Douai)

LGGELaboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement

N

N2O : Protoxyde d’azote

NH3 : Ammoniac

Ni : Nickel. Polluant de la famille des métaux lourds.

Niveau critique : niveau fixé sur la base des connaissances scientifiques, au-delà duquel des effets nocifs directs peuvent se produire sur certains récepteurs, tels que les arbres, les autres plantes ou écosystèmes naturels, à l’exclusion des êtres humains.

NO : monoxyde d’azote (NO), rejeté par les pots d’échappement des voitures, s’oxyde dans l’air et se transforme en dioxyde d’azote (NO2) qui est très majoritairement un polluant secondaire (c’est-à-dire issu d’une transformation chimique en réaction avec d’autres polluants).

NO2 : le dioxyde d’azote provient principalement de la combustion d’énergies fossiles (moteurs des véhicules automobiles et des bateaux, chauffage, production d’électricité).

NOx : Oxyde d’azote. NOx = NO + NO2.

O

O3 : Ozone.

Objectif de qualité : Niveau de concentration de substances polluantes dans l’atmosphère à atteindre à long terme, sauf lorsque cela n’est pas réalisable par des mesures proportionnées, afin d’assurer une protection efficace de la santé humaine et de l’environnement dans son ensemble.

OMSOrganisation Mondiale de la Santé

OQAI : Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur

ORECC : Observatoire Régional des Effets du Changement Climatique

OREGES : Observatoire Régional de l’Energie et des Gaz à Effet de Serre

P

Particules : Particules microscopiques solides ou liquides, d’origine humaine ou naturelle, qui restent suspendues dans l’air pendant un certain temps. Ces particulesvarient fortement en taille (diamètre aérodynamique), composition et origine, et bon nombre d’entres elles sont nocives.

Pb : Plomb. Polluant de la famille des métaux lourds.

PCAET : Plans Climat Air Énergie Territoriaux

PCB :  PolyChloroBiphényles

PCET : Plans Climat Energie Territoriaux

PDU : Plans des Déplacements Urbains

PGS : Plan de Gestion des Solvants

PL : Poids Lourds

PLH : Plans Locaux de l’Habitat

PLQA : Plan Local de la Qualité de l’Air

PLU : Plans Locaux d’Urbanisme

PM10 : particules de matière de diamètre inférieur à 10 μm (microns).

PM2.5 : particules de matière de diamètre inférieur à 2,5 μm (microns). Comme elles sont plus petites, elles pénètrent plus profondément dans les voies respiratoires et atteignent les alvéoles pulmonaires. À ce titre, on leur attribue un plus grand impact sanitaire.

PNLCC : Programme National de Lutte Contre le Changement Climatique

PNSE : Plan National Santé Environnement

PNSQA : Plan National de Surveillance de la Qualité de l’Air

Polluant primaire : Composé rejeté dans l’atmosphère directement par la source de pollution.

Polluant secondaire : Polluant résultant de la transformation de polluants primaires par différentes réactions chimiques.

POP : Polluants Organiques Persistants

PPA : Plans de Protection de l’Atmosphère

PPV : Phytopharmacovigilance

PREPA : Programme National de Réduction de la Pollution Atmosphérique

PREV’AIR : Prévisions et observations de la qualité de l’air en France et en Europe (développé par l’INERIS)

PRG : Pouvoir de réchauffement global. C’est la mesure de la contribution à l’effet de serre de chaque gaz. Il se définit comme le forçage radiatif (positif), c’est-à-dire la « chaleur » renvoyée vers le sol par le gaz cumulé sur une durée de 100 ans. Cette valeur se mesure relativement au CO2 qui est utilisé comme valeur de référence.

Principe de précaution : Il peut être invoqué lorsque les effets potentiellement dangereux d’un phénomène, d’un produit ou d’un procédé ont été identifiés par le biais d’une évaluation scientifique et objective, mais que cette évaluation ne permet pas de déterminer le risque avec suffisamment de certitude.

PRSE : Plan Régional Santé Environnement

PRSQA : Plan Régional de Surveillance de la Qualité de l’Air

PSAS  : Programme de Surveillance Air et Santé

PSQA : Programme de Surveillance de la Qualité de l’Air

Q

R

RAC : Réseau Action Climat

RAEP : Risque Allergique d’Exposition aux Pollens

REACH : Système intégré d’enregistrement, d’évaluation, d’autorisation et de restrictions des substances chimiques

RNSA : Réseau National de Surveillance Aérobiologique

RSEIN : Réseau Santé Environnement INtérieur

S

SceGES : Scénarisation des émissions de GES (Outil d’évaluation de l’impact d’une mesure de réduction des émissions de GES)

SCoT : Schémas de Cohérence Territoriale

SECTEN : Sectorisation Economique et Energétique (Format d’inventaire national avec analyses par secteur et indicateurs) développé par le CITEPA)

SEQE : Système d’Echange de Quotas d’Emissions

Seuil d’alerte : niveau de concentration de substances polluantes dans l’atmosphère au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé de l’ensemble de la population ou de dégradation de l’environnement justifiant la mise en oeuvre de mesures d’urgence.

Seuil d’information et de recommandation : niveau de concentration de substances polluantes dans l’atmosphère au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine des groupes particulièrement sensibles de la population rendant nécessaires des informations immédiates et adéquates.

SFSE : Société Française Santé Environnement

SIG : Système d’Information Géographique

SIRANE : Développé par le laboratoire de Mécanique des Fluides et d’Acoustique de l’Ecole Centrale de Lyon, le modèle SIRANE est un modèle de dispersion atmosphérique en milieu urbain qui permet de simuler la qualité de l’air d’une ville, d’un quartier ou d’une rue.

SIVOM : Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples

SLCF : Forceurs climatiques à courte durée de vie (short-lived climate forcers)

SME : Schéma de Maîtrise des Emissions (dans le cadre de la réduction des émissions de COV/Solvants)

SNAP : Selected Nomenclature for Air Pollutants (Nomenclature des activités émettrices utilisées pour réaliser les inventaires d’émissions)

SNIEBA : Système National d’Inventaires d’Emissions et de Bilans dans l’Atmosphère au titre du décret du 11 juillet 2011 et de l’arrêté de l’arrêté du 24 août 2011

SNIT : Schéma National des Infrastructures de Transport

SNR : Schéma National de Réduction

SO2 : Dioxyde de soufre.

SPPPI : Secrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions Industrielles.

SRADDET : Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires

SRCAE : Schéma Régional Climat Air Énergie.

STEP : Station d’épuration.

Système endocrinien : Système complexe composé de nombreux organes : pancréas, surrénales, testicules, ovaires, thyroïde et parathyroïdes. Son fonctionnement est indispensable au maintien de la vie (sécrétion des hormones diffusées dans l’organisme par le sang).

SYCTOM : Syndicat Intercommunal de Traitement des Ordures Ménagères

T

TEOM : Tappered Element Oscillating Microbalance. Appareil de mesure des particules en suspension.

TGAP : Taxe générale sur les activités polluantes

U

UIOM : Unité d’Incinération des Ordures Ménagères.

V

Valeur cible : Niveau de concentration de substances polluantes dans l’atmosphère fixé dans le but d’éviter, de prévenir ou de réduire les effets nocifs sur la santé humaine ou sur l’environnement dans son ensemble, à atteindre, dans la mesure du possible, dans un délai donné.

VGAI : Valeurs Guides de l’Air Intérieur

Valeur limite : niveau de concentration de substances polluantes dans l’atmosphère fixée sur la base des connaissances scientifiques à ne pas dépasser dans le but d’éviter, de prévenir ou de réduire les effets nocifs de ces substances sur la santé humaine ou sur l’environnement dans son ensemble.

VLC : Valeur Limite de Concentration

VLE  : Valeur Limite d’Emission

VP :  Véhicule Particulier

VU : Véhicule Utilitaire

VUL : Véhicule Utilitaire Léger

W

WRF : Weather Research Forecast est un modèle développé par le National Center for Atmospheric Research (http://ncar.ucar.edu/) libre d’accès et d’utilisation.

X

Y

Z

ZAPA : Zone d’Action Prioritaire pour l’Air

ZCR : Zone à Circulation Restreinte

Zn : Zinc

Zone à faibles émissions ZFE : zones où les véhicules les plus polluants sont réglementés. Habituellement, cela signifie que les véhicules avec des émissions plus élevées ne peuvent pas entrer dans la zone. Dans certaines zones à faibles émissions des véhicules plus polluants doivent payer plus si elles entrent dans la zone à faible émission.

Zone d’émission contrôlée ZEC : zones maritimes dans lesquelles des contrôles stricts des navires marchands ont été établis par l’Organisation maritime internationale (OMI) pour minimiser les émissions d’oxydes de soufre (SOx), d’oxydes d’azote (NOx) et interdire toute émission délibérée de substances qui appauvrissent la couche d’ozone. Elle régit de plus l’incinération à bord et les émissions de composés organiques volatils (COV) imputables aux navires-citernes.