docteur auscultant une personne

Etude BePoPi : Quels liens entre la BPCO et la pollution de l’air ?

Depuis début 2020, Atmo Hauts-de-France et le CHU Amiens-Picardie poursuivent leurs recherches sur la pollution atmosphérique et les personnes atteintes de BPCO dans la métropole d’Amiens avec BePoPi, succédant à l’étude PolluBPCO.

Qu’est-ce que la BPCO ?


La Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) est une maladie pulmonaire inflammatoire des bronches, liée à des toxiques (notamment le tabac), mais aussi à des polluants et/ou des aéro-contaminants d’origine professionnelle. Elle entraîne des gênes respiratoires, car les voies aériennes des patients s’obstruent progressivement. La BPCO se manifeste par un essoufflement, une toux matinale et des expectorations (crachats) jusqu’à une insuffisance respiratoire dans le quotidien des malades. Elle touche de nombreux patients dans la région Hauts-de-France, avec un taux d’hospitalisation et de mortalité lié à la BPCO supérieur de 20% à la moyenne nationale.

Le projet BePoPi


L’objectif principal est d’approfondir les connaissances sur le lien entre les pics de consultations aux urgences et la qualité de l’air (hors et durant les épisodes de pollution). Le second objectif sera de sensibiliser les patients atteints de BPCO à la pollution de l’air, et de les aider à adapter leurs activités quotidiennes lors des pics de pollution.

Atmo Hauts-de-France, le CHU Amiens-Picardie et la Clinique de l’Europe avaient étudié en 2017 l’impact de la pollution de l’air sur les exacerbations de BPCO lors de la précédente étude PolluBPCO. L’étude BePoPi, financée par le Programme Hospitalier de Recherche Clinique Interrégional du Ministère des Solidarités et de la Santé mis en oeuvre par le Groupement Interrégional de la Recherche Clinique et de l’Innovation, permet de poursuivre ces investigations en recherchant la corrélation entre des polluants réglementés et spécifiques (concentrations en métaux lourds dans les PM10, Black Carbon et Particules Ultra Fines) et le nombre quotidien de patients atteints de BPCO admis aux urgences du CHU Amiens-Picardie et de la Clinique de l’Europe entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020.

Les résultats seront communiqués en fin d’année 2021.

> Pour en savoir consultez le communiqué de presse