alerte_pollution

Episode de pollution exceptionnel « brumes de sables » sur les Antilles

Depuis le mercredi 17 juin 2020, l’ensemble de l’arc antillais est traversé par un épisode de brumes de sables. Ce phénomène a pour conséquence une augmentation des niveaux de particules fines dans l’atmosphère.
Dès le dimanche 21 juin en Guadeloupe et le 19 juin en Martinique, cet épisode s’est intensifié en présentant une densité exceptionnelle en particules fines.

Sur la Guadeloupe

Gwad’Air, l’observatoire régional de surveillance de la qualité de l’air en Guadeloupe et à Saint-Martin, a mesuré des concentrations journalières en PM10 de plus de 150 microgrammes par mètre cube ce lundi 22 juin avec des maximum horaires pouvant atteindre les 325 microgrammes par mètre cube.

Photo prise hors épisode de brumes en Guadeloupe
Photo prise le 23 juin 2020 en Guadeloupe

Selon les prévisions, ce phénomène devrait persister jusqu’à la fin de semaine. Une visualisation de l’évolution de la situation sur 48H est disponible sur le compte instagram de Gwad’Air :

En Martinique

Il en est de même en Martinique, où Madininair, l’observatoire de la qualité de l’air en Martinique, a observé les mêmes concentrations et où la procédure d’alerte est enclenchée avec un indice de la qualité à 10 (très mauvais).

Fort-de-France le 21 juin – crédit photo : Jean-Marc Etifier
Fort-de-France le 21 juin – crédit photo : Jean-Marc Etifier

L’épisode a commencé mercredi 17 juin 2020 en Martinique et s’est fortement intensifié le 19. Au cours de cet épisode, Madininair a enregistré des concentrations journalières record en PM10 sur certaines de ses stations :
– le 22/06/2020  : 274 microgramme par mètre cube
— le 21/06/2020 : 195 microgramme par mètre cube
– le 19/06/2020 : 171 microgramme par mètre cube
avec un maxima horaire de plus de 400 microgramme par mètre cube le 21/06

Les bons gestes à adopter

Afin de se protéger contre la pollution, Gwad’Air et Madininair rappellent les gestes simples à adopter durant cet épisode de pollution aux particules fines PM10 :

Population vulnérable et sensible :
> En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prendre conseil auprès d’un professionnel de santé,
> Privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort,
> Prendre conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.
> Éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe,
> Éviter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur,
-Reporter les activités qui demandent le plus d’effort.

Pour les jeunes enfants (0 à 6 ans), les écoliers, les collégiens et les lycéens :
> Interdire les activités sportives à l’extérieur dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire
> Pour les jeunes enfants, interdire les activités sportives à l’extérieur et à l’intérieur.

Pour la population générale :
> Réduire les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions).
> En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prendre conseil auprès d’un professionnel de santé

Pour en savoir plus sur :
> la qualité de la qualité de l’air sur la Guadeloupe sur le site de Gwad’Air
> la qualité de l’air sur la Martinique sur le site de Madininair
> les recommandations sanitaires complémentaires sont rendues disponibles sur les sites des Agences régionales de santé de Guadeloupe et de Martinique
> les mesures pour la réduction des émissions