imeo

Création d’un nouvel observatoire international sur la réduction des émissions de méthane

Afin de soutenir la poursuite des progrès dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), avec le soutien de l’Union européenne, a lancé le 31 octobre 2021 un nouvel observatoire pour promouvoir une action mondiale sur la réduction des émissions de méthane : International Methane Emissions Observatory (IMEO).

L’IMEO fera en sorte que les rapports mondiaux sur les émissions de méthane soient plus transparents sur les émissions anthropiques de méthane.

Il se concentrera d’abord sur les émissions de méthane provenant du secteur des combustibles fossiles, puis s’étendra à d’autres grands secteurs émetteurs tels que l’agriculture et les déchets.

L’observatoire fournira les moyens de prioriser les actions et de suivre les engagements pris par les acteurs étatiques dans le cadre du Global Methane Pledge – un effort mené par les États-Unis et l’Union européenne par plus de trente pays pour réduire les émissions de méthane de 30 % d’ici 2030.

L’organisme produira un ensemble mondial de données publiques sur les émissions de méthane vérifiées empiriquement – en commençant par le secteur des combustibles fossiles – à un niveau croissant de granularité et d’exactitude en intégrant des données provenant principalement de quatre flux :

  • les rapports du Oil and Gas Methane Partnership 2.0 (OGMP 2.0),
  • les sociétés pétrolières et gazières,
  • les données de mesure directe provenant d’études scientifiques,
  • les données de télédétection et d’inventaires nationaux.

Cela permettra à l’IMEO d’encourager les entreprises et les gouvernements à utiliser ces données afin de mieux cibler les actions d’atténuation à mettre en œuvre ainsi que les options réglementaires possibles tout en les basant sur la science.

> Téléchargez un rapport complet sur les missions de l’observatoire (en anglais)

  Posté le : 08 novembre 2021