collaboration franco-suisse

Collaboration franco-suisse pour une meilleure qualité de l’air

Le 21 novembre 2019, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes a signé une convention de collaboration avec  la République et canton de Genève, le canton de Vaud et le Groupement local de coopération transfrontalière du Grand Genève pour la pérennisation de la plateforme Grand Genève Air Modèle Émissions (G²AME). Cette étape coïncide avec la sortie d’Air2G², une application pour smartphone permettant de consulter quotidiennement la qualité de l’air dans le Grand Genève.

Une signature d’une convention de collaboration franco-suisse pour la qualité de l’air 

Cette convention signée par la République et le canton de Genève, le canton de Vaud, le Groupement local de coopération transfrontalière du Grand Genève et Atmo Auvergne-Rhône-Alpes vise à pérenniser les outils communs de surveillance de la qualité de l’air et à officialiser les flux d’échanges de données permettant notamment de mettre en place les prévisions quotidiennes.
Elle est l’aboutissement de plusieurs années de collaboration transfrontalière ayant permis la mise en place de la plateforme G²AME (Grand Genève Air Modèle Emissions) – cartographie permettant de suivre la pollution atmosphérique à l’échelle du Grand Genève – et ayant découlé sur le programme PACT’Air.

> Découvrez G²AME

Lancement de l’application Air2G2

Une application, baptisée Air2G², a également été lancée le 21 novembre dernier. Destinée à informer de façon harmonisée les habitants du territoire de l’état de la qualité de l’air, où qu’ils soient dans le Grand Genève, elle est développée dans le cadre du projet PACT’AIR – Programme d’actions transfrontalier pour la qualité de l’air du Grand Genève.

Dans ce cadre, elle est soutenue par le Programme européen de coopération transfrontalière INTERREG France-Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’un soutien financier du Fonds européen de développement régional (FEDER) et de la Confédération suisse.

> Découvrez l’application

Implication d’Atmo Auvergne – Rhône-Alpes

« En ma qualité de président d’Atmo Auvergne-Rhône- Alpes, observatoire agréé par le ministère de la Transition écologique et solidaire, je suis particulièrement heureux d’officialiser ces relations ténues mais anciennes avec les partenaires suisses. C’est un suivi de la qualité de l’air faisant totalement abstraction des limites administratives qui sera mis en place pour les habitants du Grand Genève », a déclaré Eric Fournier, président d’Atmo Auvergne – Rhône-Alpes, l’observatoire de la qualité de l’air en région Rhône-Alpes et voisin de la Suisse.

> En savoir plus sur Atmo Auvergne – Rhône-Alpes