logo anses

Avis de l’Anses sur les produits phytopharmaceutiques : utilisation de la base PhytAtmo

Le 14 avril 2020, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a publié un avis sur « les substances phytopharmaceutiques considérées comme préoccupantes dans le rapport de la mission sur l’utilisation des produits phytopharmaceutiques de décembre 2017 ». Les données de mesures pesticides des AASQA ont servi à mener cette étude.

Le plan gouvernemental pour une agriculture moins dépendante aux pesticides

Cet avis rentre dans le cadre du plan d’action national visant à réduire le recours aux substances phytopharmaceutiques. L’expertise de l’Anses a été demandée pour identifier les substances qui devraient faire l’objet d’une attention particulière au regard de leur niveau de danger et des données de phytopharmacovigilance. Dans cet avis, elle recommande la réévaluation prioritaire de certaines substances actives au niveau européen et engage, sans attendre, la réévaluation de produits sur le marché en s’appuyant sur les référentiels européens les plus récents

Utilisation de la base PhytAtmo

Les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) réalisent, depuis 2002, des mesures de pesticides dans l’air en fonction des ressources locales et des soutiens financiers mis à leur disposition. Depuis le 18 décembre 2019, l’ensemble de leurs mesures est accessible dans une base intitulée PhytAtmo.

Les données des AASQA, entre autres, ont permis de réaliser l’avis de l’Anses et elles y sont notamment rapportées sous la forme usuelle des fiches de synthèse par substance active.

> Retrouvez les fiches
> Consultez l’avis complet