logo conference du rhin superieur

ATMO Grand Est à la présidence du groupe transfrontalier expert air de la Conférence du Rhin supérieur

ATMO Grand Est prend la présidence tournante jusqu’en 2025 du groupe expert air de la Conférence franco-germano-suisse du Rhin supérieur. Cette instance a pour objet de faciliter la coopération transfrontalière dont la surveillance de la qualité de l’air dans la région.

La Conférence franco-germano-suisse du Rhin supérieur

Dans les territoires frontaliers, des problèmes de voisinage tels que des discontinuités des règlementations, informations ou organisations, requièrent le plus de coopération possible pour étudier, apporter des solutions.
Née de la volonté des acteurs locaux, la coopération transfrontalière dans la région du Rhin supérieur a été institutionnalisée et a abouti à la création de la Conférence franco-germano-suisse du Rhin supérieur, il y a près de trente ans, par les trois États riverains dans cette zone. Elle sert de trait d’union entre les populations de part et d’autre du fleuve, et promeut une coopération de proximité destinée à rapprocher les habitants et à faciliter leurs relations dans tous les domaines, notamment l’environnement, le sport, l’éducation, le travail….

Le groupe expert AIR

La Conférence est organisée en différents groupes de travail thématiques. Le groupe de travail « environnement » élabore des accords, des recommandations, des projets et des mesures destinés à réduire la pollution de l’environnement. Il veille à ce que les échanges d’expériences, d’informations et de points de vue aient lieu entre les administrations concernées.

Au sein de ce groupe de travail, le groupe d’experts « Qualité de l’air » traite de la mise en œuvre de la directive européenne concernant l’évaluation et la gestion de la qualité de l’air : échanges sur les états des lieux, retours d’expérience sur les actions, soutiens de projets transfrontaliers innovants ou d’harmonisation etc.

La Présidence de ce groupe est tournante : après les réseaux de surveillance de l’air du Bade Wurtemberg, la LUBW, Bâle Ville et Bâle Campagne, ainsi que le LHA, ATMO Grand Est assure depuis février 2022 cette fonction en la personne de Raphaèle Deprost, Responsable unité transfrontalier, européen et international à ATMO Grand Est.

C’est l’occasion pour l’observatoire de la qualité de l’air de la région Grand Est d’avoir connaissance des défis et actions des pays voisins en matière de pollution de l’air et de coopérer si nécessaire dans le cadre de projets communs sur les innovations et solutions.

  Posté le : 13 avril 2022