aménagement urbain

Aménagement urbain : comment prendre en compte la qualité de l’air ?

Atmo Hauts-de-France a mené une modélisation 3D sur un quartier virtuel pour mieux prendre en compte la qualité de l’air sur 3 domaines spécifiques : la hauteur du bâti, la distance à la route du bâti et la végétation. Un rapport et 3 fiches actions/conseils ont été élaborés à destination des urbanistes et techniciens des collectivités souhaitant mieux intégrer la question de la qualité de l’air dans leurs projets d’urbanisme.

Pourquoi il est important d’intégrer la qualité l’air dans l’aménagement ?

Au même titre que d’autres thématiques environnementales, la qualité de l’air est un critère à prendre en compte dans le choix d’un site à urbaniser. Les opérations d’aménagement urbains peuvent être un levier important en termes de qualité de l’air : il est possible de limiter l’impact et de réduire l’exposition des populations à la pollution atmosphérique.

Au-delà de la loi LAURE, le cadre réglementaire français repose sur une série de plans et de schéma relatifs à la qualité de l’air ambiant. Dans ce cadre et en amont de tout projet d’urbanisme, l’objectif est d’identifier les enjeux du territoire, ses spécificités en matière de qualité de l’air, afin de concevoir une opération d’aménagement qui permettra de limiter/réduire les concentrations de polluants du nouvel espace urbain.

La modélisation, un outil indispensable pour guider les urbanistes

En partenariat avec la Métropole Européenne de Lille et la Communauté Urbaine de Dunkerque, Atmo Hauts-de-France a souhaité réaliser un guide pratique et méthodologique à l’attention des urbanistes et techniciens des collectivités souhaitant mieux intégrer la question de la qualité de l’air dans leurs projets d’urbanisme.

Les modélisations 3D sur le domaine-test permettent de faire varier un des trois paramètres clés, hauteur du bâti, distance du bâti à la route et densité de végétation afin d’évaluer précisément les gains ﴾ou pertes﴿ moyens sur les concentrations de polluants.

Grâce à la modélisation et la littérature scientifique sur le sujet, l’observatoire de la qualité de l’air en région Hauts-de-France propose des recommandations concrètes permettant de réduire l’impact d’un nouvel aménagement urbain sur la qualité de l’air du quartier.

Ces recommandations se retrouvent un rapport exhaustif et dans 3 fiches conseils dédiées :

  1. Quel est l’impact de la hauteur du bâti sur la qualité de l’air d’un quartier ?
  2. Quel est l’impact de la distance à la route du bâti sur la qualité de l’air d’un quartier ?
  3. La végétation permet-elle d’améliorer la qualité de l’air d’un quartier ?
  Posté le : 13 avril 2022