foule de personnes

Alliance Atmo AuRA et INSA Lyon : un partenariat pour une amélioration durable de la qualité de l’air

Ce jeudi 19 novembre 2020, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes et l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon ont officialisé leur relation privilégiée en faveur d’une amélioration durable de la qualité de l’air dans le cadre d’une Alliance reposant sur l’engagement d’expertises scientifiques et la mobilisation des élèves-ingénieurs au service d’un enjeu sociétal, associé à un mécénat porté conjointement par la Fondation INSA Lyon et le fonds de dotation pour l’air d’Auvergne-Rhône-Alpes ConvAIRgence.

Pourquoi cette Alliance ?


Plus que jamais, la qualité de l’air est une préoccupation forte pour les citoyens. En effet, 8 habitants sur 10 reconnaissent être inquiets quant à la qualité de l’air qu’ils respirent.

La multiplication des mesures grâce au déploiement de micro-capteurs offre de formidables perspectives pour rendre chacun acteur de la surveillance de la qualité de l’air et apporter des informations locales plus précises et contextualisées. La participation citoyenne, voulue par ATMO Auvergne-Rhône-Alpes depuis de nombreuses années maintenant, constitue un puissant levier de mobilisation et d’incitation à l’action.

Cependant, il reste encore de nombreux verrous scientifiques en matière d’acquisition, de validation, d’assimilation des données en masse, de développement de simulations…que seul un partenariat multi-acteurs peut lever.

L’Alliance va permettre d’être un accélérateur de recherche et d’innovation au service d’un enjeu de santé publique majeur, un écosystème d’acteurs associant élèves-ingénieurs, chercheurs, experts de l’observatoire régional ATMO et mécènes.

« Cette Alliance contribue à positionner l’INSA Lyon comme un établissement de référence en matière de formation et de recherche responsable ; à engager toujours plus notre communauté INSA sur la transition écologique et à développer une science soutenue par les entreprises au bénéfice d’enjeux sociétaux. Ces ambitions sont précisément au cœur de la nouvelle stratégie de notre établissement ».

Frédéric Fotiadu, Directeur de l’INSA Lyon.

« Il est très important pour un élu et un Président d’association de surveillance de la qualité de l’air d’avoir un lien très fort avec le monde universitaire et de la recherche. Je suis sûr que cette Alliance sera profitable pour les deux parties. D’un point de vue opérationnel pour Atmo en vue d’aller plus loin dans la création d’un observatoire intégrant les données de toutes les parties prenantes mais aussi pour associer pleinement le monde académique et de la recherche, représenté par l’INSA, à un enjeu sociétal, sanitaire et environnemental majeur ».

Éric Fournier, Vice-Président délégué à l’environnement au Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, Président d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes.

« Cette initiative, par son originalité et sa pertinence, devrait à mon sens, connaître une résonance nationale voire européenne. Elle devrait également pouvoir être dupliquée à d’autres territoires régionaux. Pour ce faire, j’envisage de la présenter lors d’une prochaine séance du Conseil National de l’Air qui rassemble tous les acteurs concernés par la problématique d’air intérieur et extérieur ».

Jean-Luc Fugit, Président du Conseil National de l’Air.
Interviews de Jean-Luc Fugit et Eric Fournier, soutiens de l’Alliance

Deux axes forts à un impact sociétal


Le partenariat entre ATMO Auvergne-Rhône-Alpes et l’INSA Lyon porte un enjeu de recherche mais aussi de formation pour les élèves-ingénieurs de l’INSA Lyon, dimension ancrée dans les spécificités de son modèle d’ingénieur humaniste. Il permet également de répondre aux attentes des élèves- ingénieurs et des enseignants-chercheurs fortement engagés sur les enjeux sociétaux et les défis contemporains.

Partenariat scientifique : une chaire d’enseignement et de recherche adossée à l’enjeu sociétal environnement

La création d’une Chaire de Recherche et d’Enseignement dédiée à cet enjeu sociétal permettra de développer des travaux de recherche sur 2 thématiques et 4 axes complémentaires afin de :

  • Proposer des mesures fiables et détaillées : augmenter la représentativité des données des dispositifs innovants de mesure et rendre cohérent l’ensemble des données et exploiter les mesures des dispositifs innovants
  • Prévoir et représenter la qualité de l’air : perfectionner la finesse spatiale des cartographies de qualité de l’air et améliorer la pertinence des modèles à représenter la réalité pour anticiper les actions

Les résultats et avancées de ces travaux seront pleinement transférés à l’observatoire grâce à la mise à disposition de donnes concrètes de qualité de l’air pour les étudiants et le co-encadrement des élèves avec des chercheurs de l’INSA et des ingénieurs Atmo AuRA.

En fonction des avancées des travaux de la chaire des actions de formation seront conçues pour les élèves-ingénieurs et doctorants.

Un programme de sensibilisation et de mobilisation « Air et engagement sociétal »

Ce programme co-conçu par Atmo et l’INSA Lyon a pour objectif d’associer aux avancées de la chaire, des actions de mobilisation et de sensibilisation pour l’ensemble des parties prenantes (étudiants, enseignants-chercheurs, salariés d’ATMO, personnels INSA, collaborateurs des entreprises mécènes, etc). Ainsi, le programme « Air et Engagement sociétal » pourrait intégrer par exemple, la réalisation d’ateliers de conception de capteurs, des actions de sensibilisation, des challenges avec les élèves- ingénieurs, afin de démultiplier la portée de cette alliance.

> Pour en savoir plus, retrouvez le communiqué de presse
> Regardez le webinaire du 19 novembre 2020

  Posté le : 23 novembre 2020